Douces violences ..

Ce sont ces gestes dont on n’a parfois pas conscience… Le simple fait de prendre un enfant sans qu’il nous ait vu arriver cela peut engendrer une frustration pour lui

un autre exemple : ne pas donner son « doudou » à l’enfant ou le priver de tétine sous prétexte que cela retarde le langage .. et le besoin d’être rassuré pour pouvoir explorer et  se développer ; il est où?   Respectons les enfants ce sont des adultes en devenir..

Voici une très belle affiche de Bougribouillons (son site)

Les douces violences - chronique Bougribouillons

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :